21 mai 2015 : "Risque Inondation et Vulnérabilité"

 
 
 

Bilan de la journée technique "Risque Inondation et Vulnérabilité"

publié le 5 juin 2015 (modifié le 8 juin 2015)

La Direction territoriale Est du Cerema a organisé le 21 mai 2015, en partenariat avec le CNFPT, une journée technique sur le thème de la vulnérabilité au risque d’inondation.Réunissant les services de l’État en charge de l’aménagement du territoire et de la prévention des risques, les collectivités territoriales, les établissements publics, les gestionnaires de réseaux et les universitaires de l’ensemble du territoire, cette journée a rassemblé plus de 90 personnes.




Elle a eu pour objectifs :


- d’offrir un espace d’échange et de réflexion aux acteurs du risque et de l’aménagement

- de mettre en avant les expériences territoriales de réduction de la vulnérabilité

- de contribuer à l’évaluation et la mise en œuvre de la politique de gestion du risque d’inondation

Depuis des décennies, la « lutte » contre les inondations consiste essentiellement à empêcher l’eau d’envahir les territoires occupés par l’homme. Néanmoins, une défaillance ou un phénomène majeur surpassant les protections mises en œuvre sont toujours possibles, d’autant plus dévastateurs que la vigilance a décru inversement au sentiment collectif de sécurité.

Lorsque les stratégies de protection montrent leurs limites, la réduction de la vulnérabilité apparaît comme le complément indispensable à une bonne gestion du risque : amélioration de la conscience du risque, surveillance et alerte, prise en compte dans le développement et le renouvellement urbain, actions sur l’existant.

Le cadre d’action des Nations Unies de Hyogo en 2005, la Directive européenne Inondations en 2007, la Stratégie Nationale de Gestion du Risque d’Inondation adoptée en 2014 accordent une place prépondérante à cette réduction de la vulnérabilité au sens large.