29 juillet 2015 : Des universitaires du Canada à la découverte des écoquartiers français en Alsace-Lorraine

publié le 4 août 2015 (modifié le 1er septembre 2015)

Dans le cadre de la visite de deux chercheuses canadiennes issues de l’université Simon Fraser de Vancouver, la Direction territoriale Est du Cerema a organisé les 20 et 21 juillet 2015, deux journées de présentations et de visites des écoquartiers localisés en Alsace et en Lorraine.


Meg Holden, enseignante-chercheuse, et Charling Li, assistante de recherche, ont profité d’un tour d’Europe des écoquartiers dans le cadre de leur projet de recherche intitulé « Eco-urbanisme Worldwide » pour découvrir le système français de création de quartiers durables. Ce projet de recherche, qui se déroule sur cinq ans, a pour objectif de rassembler toutes les initiatives d’écoquartiers à l’échelle mondiale. Après un an de recherches, l’équipe canadienne a recensé 420 écoquartiers dans le monde qui apportent des solutions sur sept thèmes forts du développement durable : l’économie, l’environnement, le bien-être et l’appropriation du quartier, le développement local, l’implication de la population, la mixité culturelle et fonctionnelle et la mixité sociale.

La visite des deux universitaires canadiennes a été l’occasion de leur décrire le Label National Ecoquartier et le Reference Framework for European Sustainable Cities (RFSC) avec la Dtec TV : lancé en France en 2009 par le Ministère du Logement sous forme d’appel à projet, puis transformé en 2013 en label national Écoquartiers, il récompense aujourd’hui 32 opérations remarquables. En Alsace et en Lorraine, ce sont quatre projets qui ont obtenu le label national Écoquartier et cinq qui sont engagés dans la labellisation.

Lors de la première journée, organisée à Strasbourg, les responsables de l’Eurométropole ont présenté la charte et le référentiel pour un aménagement et un habitat durables mis en place en partenariat avec les acteurs privés, et la politique en matière d’habitat participatif et d’autopromotion de l’eurométropole strasbourgeoise, également pilote du réseau national pour l’habitat participatif. Le projet de l’Ecoquartier Danube sur les rives du canal a ensuite fait l’objet d’une visite sur site. .

Lors de la deuxième journée, organisée à Nancy, la Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN) avec la Solorem, aménageur du projet, a présenté son organisation et la démarche mise en place pour développer ses différents écoquartiers et leur évolution, plus particulièrement pour le projet du quartier Plateau de Haye qui a fait l’objet d’une visite commentée des différentes opérations du projet

Au cours de ces deux journées les deux chercheuses canadiennes ont pu bénéficier de présentations des procédures et projets français qui leur ont apporté une vue d’ensemble des initiatives locales et nationales en faveur de la création de quartiers durables. Cette démarche a également permis aux différents participants d’enrichir leurs réflexions respectives et d’échanger sur les pratiques nationales, européennes et mondiales.