6 novembre 2014 : "Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole"

 
 
 

Bilan de la journée technique

publié le 13 janvier 2015 (modifié le 5 juin 2015)

La Direction territoriale Est du Cerema et l’Onema ont conjointement organisé, en partenariat avec l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse et le CNFPT, une journée technique sur le thème de la continuité piscicole dans les petits ouvrages hydrauliques routiers. Réunissant des spécialistes exerçant sur l’ensemble du territoire, cette journée a rassemblé plus de 150 personnes avec pour objectif de présenter les grands principes à respecter pour maintenir en l’état la circulation des poissons dans les cours d’eau ainsi que les paramètres à considérer lors de la conception et l’installation d’ouvrages hydrauliques.




Les enjeux de la continuité écologique en rivière sont aujourd’hui beaucoup mieux identifiés. Pour contenir l’impact des aménagements anthropiques sur la biodiversité, les aspects réglementaires évoluent fréquemment et impliquent une nouvelle compréhension du sujet.

La méthode ICE (information sur la continuité écologique) permet désormais d’établir un diagnostic de la franchissabilité des ouvrages hydrauliques existants par la faune piscicole. Plusieurs exemples sur différents types d’infrastructures nous autorisent à tirer un premier bilan de son efficacité et de sa pertinence.

En outre, le maintien de la circulation des poissons ne passe pas uniquement par des prescriptions réglementaires.
L’intégration des enjeux écologiques dans la phase de conception des nouveaux ouvrages, le respect des valeurs de paramètres déterminants et la capacité d’évaluation des mesures mises en place participent également au maintien de la continuité piscicole, dans les ouvrages existants comme sur les nouvelles infrastructures.