Etude sur la multiexposition sonore au bruit des transports

 
 
 

Campagne d’enquêtes 2012 auprès de riverains d’infrastructures de transport

publié le 11 octobre 2012 (modifié le 16 octobre 2012)

Contexte

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie est engagé de longue date dans l’amélioration de la qualité de l’environnement sonore. En effet, le bruit dans l’environnement constitue une nuisance majeure, notamment en milieu urbain.
Le contexte législatif est aujourd’hui complet, mais des pistes d’amélioration ont été pointées lors du Grenelle de l’Environnement.
Ainsi, les moyens identifiés pour améliorer la qualité de l’environnement sonore visent principalement à l’amélioration des connaissances scientifiques, en particulier sur la relation bruit-santé.

Actuellement, la réglementation française en matière de bruit des transports considère les sources de bruit (transport routier, transport ferroviaire, transport aérien) séparément. Cette approche ne permet pas d’identifier les impacts sanitaires dûs à une exposition sonore à plusieurs types de sources de bruit sur les riverains des infrastructures concernées.

L’étude Multiexposition sonore 2012

La Mission Bruit et Agents Physiques du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a commandé une étude auprès du « Pôle de compétence Bruit et Vibration » du CETE (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement) de l’Est pour la mise au point d’une méthode opérationnelle permettant d’identifier par calcul les riverains impactés par une exposition sonore à de multiples sources de transports. Les sources de bruit concernées sont les transports ferroviaires, les transports routiers et les transports aériens.
5 organismes sont associés à cette étude avec le CETE de l’Est : le CETE de Lyon, l’IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux), l’ENTPE (Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat), BruitParif (Observatoire du bruit en Ile-de-France) et Acoucité (Observatoire du bruit de l’agglomération lyonnaise).

Dans le cadre de cette étude une campagne de sondages par questionnaire est menée par la société IPSOS Observer durant le mois d’octobre 2012 auprès de 1000 foyers répartis sur 8 sites métropolitains :

  • Multiexposition Route/fer : Caluire (69), Lyon VI (69), Bourg lè Valence (26)
  • Multiexposition Route/avion : Paray-Vieille-Poste / Athis-Mons (91), St Brice sous Forêt (95)
  • Multiexposition Fer/avion : Goussainville (95), Villeneuve le Roi / Ablon sur Seine (94)
  • Multiexposition Route/avion/fer : Villeneuve St Georges (94)

Les résultats de cette campagne de sondage permettront :

  • de valider et d’affiner la méthode opérationnelle, d’ici la fin de l’année 2012 ;
  • d’accumuler des données à partir desquelles pourront être effectués dans les années à venir des travaux de recherche plus approfondis ; Pendant le déroulement de l’étude un numéro vert est mis à disposition des riverains, notamment pour prendre rendez-vous avec les enquêteurs de la société IPSOS : 01-71-25-02-52

Enfin, pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter :