Présentation du pôle

 

Le PCI « GEstion des SItuations de Crise et Hivernales dans les Transports » a vocation à intervenir dans le domaine de l’exploitation des infrastructures de transport.

 
 

Le Pôle

publié le 24 avril 2012

Objet et consistance du PCI

Le PCI « GEstion des SItuations de Crise et Hivernales dans les Transports » a vocation à intervenir dans le domaine de l’exploitation des infrastructures de transport. Ses travaux visent à apporter les éléments nécessaires en terme de diagnostic, d’organisation et d’outillage pour maintenir la pérennité de l’usage des infrastructures de transport en situation hivernale et de crise et contribuer ainsi à améliorer la sécurité des usagers.

Il contribue ainsi à l’amélioration de la sécurité des usagers, à la réduction des impacts environnementaux et économiques liés à l’exploitation, y compris en intégrant le report modal.

Le PCI s’intéresse à l’ensemble des infrastructures de transport, de l’échelle communale à l’échelle nationale.

Le champ d’intervention du PCI porte sur le traitement :

  • des situations hivernales résultant de phénomènes neigeux ou de verglas. Cette problématique correspond au traitement de la viabilité hivernale en situation dite « normale » afin d’anticiper la crise (organisation de l’exploitation en VH, évaluation à priori, ..) ;
  • des situations dites « exceptionnelles » lorsqu’un événement, aléatoire ou non, perturbe gravement le fonctionnement des réseaux de transport ou est susceptible de les perturber pour générer une crise.

La crise est, par définition, le résultat de ces situations exceptionnelles. Cette problématique correspond à l’étude des 3 aspects suivants :

  • la « pré-crise » pour mettre en place un suivi organisé des aléas susceptibles de générer une crise : Par exemple, dans le cas de prévisions de chutes neigeuses importantes susceptibles d’affecter sévèrement le fonctionnement d’un réseau routier ;
  • la « crise », lorsqu’elle est avérée ;
  • l’ « après-crise » et l’évaluation a posteriori (trafic, sécurité agents et usagers, impacts environnementaux, économique,..).

Le PCI s’attache à évaluer les incidences (effets) de ces aléas sur le fonctionnement des infrastructures et à définir des stratégies d’exploitation visant à éviter, si possible, le « blocage » des usagers en proposant notamment des solutions d’itinéraires alternatifs en intégrant le report modal.

Dimension internationale du PCI

Le PCI exerce ses activités avec une dimension internationale au travers de la promotion des doctrines françaises, de la participation et l’animation d’échanges d’expériences.
Dans le cadre de la gestion des situations de crise, le PCI participe aux projets euro-régionaux de gestion de trafic (par exemple, EASYWAY) pour promouvoir les méthodologies élaborées au niveau national et développer des outils de gestion de crise avec nos partenaires européens (tels que, par exemple, des plans de gestion du trafic (PGT) transfrontaliers comme le PGT « Bruxelles – Beaune »).

Dans le cadre de la gestion des situations hivernales, le PCI s’inscrit dans une démarche de soutien à l’innovation en menant des travaux de recherche sur les outils et méthodes de caractérisation de la surface de chaussée par différents instruments, le cycle de vie des fondants routiers en matière de détection et d’évaluation des différents facteurs d’influence ainsi que les modèles numériques de prévision de la température de surface et d’état de surface, en collaboration avec Météo France. Le PCI développe également des partenariats avec d’autres pays tel que le Québec dans le cadre des projets COST.

>>> Missions >>>


Retour