Présentation

 

Le PCI a pour but premier de traiter globalement la problématique du bruit et des vibrations engendrés dans l’environnement et les bâtiments par les activités humaines,...


Tramway
Tramway
Mesure de directivité verticale sur le tramway de Strasbourg


Problématique

Le bruit demeure une des nuisances les plus mal vécues par les français .
Le Grenelle de l’environnement a constitué un comité opérationnel spécifique sur le bruit (COMOP numéro 18) qui a notamment réaffirmé l’importance de la résorption des points noirs du bruit et de la compatibilité acoustique des solutions de réhabilitation thermique des bâtiments. L’Europe occupe une place centrale dans la problématique du bruit en France avec la directive 2002/49/CE de juin 2002 sur l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement qui instaure un cycle quinquennal de réalisation de cartes de bruit stratégiques et de plans d’action.
Les vibrations sont quant à elles une préoccupation émergente, en forte progression du fait de l’intensification des déplacements, et de la densification des réseaux de transport. Le cadre réglementaire est presque vide et le cadre normatif largement lacunaire voire contradictoire. Les méthodes de mesure comme de prévision demeurent en grande partie à développer.
Il serait réducteur de n’envisager que la dimension négative que constitue le bruit. Les signaux acoustiques sont souvent riches d’informations sur l’environnement dans lequel ils sont enregistrés. L’analyse de ces signaux présente donc un grand intérêt dans des domaines variés, notamment celui de la protection de la biodiversité - sujet mis en exergue par le Grenelle de l’environnement - à la fois dans l’air et dans l’eau.

Contexte de la création du PCI

Dans le cadre du mouvement de polarisation des Centres d’Études Techniques de l’Équipement (CETE), le contrat de programme signé entre le CGDD et la Direction Générale de la Prévention des Risques (DGPR) en septembre 2009 identifie un Pôle de Compétence et d’Innovation (PCI) "Bruit et vibrations" au CETE de l’Est. La Direction Générale des Infrastructures de Transport et de la Mer (DGITM) et la Direction Générale de l’Aménagement du Logement et de la Nature (Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages) (DGALN/DHUP) seront co-pilotes de ce PCI.
Le groupe acoustique a reçu le label d’Équipe Ressource Bruit (ERB) en 1999. Jusqu’en 2010, ce statut s’est exercé vis-à-vis du SETRA, du CERTU, des autres CETE. Dans le cadre de la mise en place des PCI, les anciennes missions de l’ERB seront reprises dans le pôle Acoustique et Vibrations, y compris le support opérationnel aux autres CETE. En dehors d’études à caractère atypique, l’appui aux autres CETE sera de type assistance à maîtrise d’ouvrage.
Le groupe acoustique est aussi titulaire du label Équipe Recherche Associée (ERA 32 "Acoustique") vis-à-vis du LCPC depuis 2005. Les recherches de l’ERA 32 portent sur les sources de bruit des transports terrestres, les chaussées, la prévision du bruit en milieu urbain, la propagation du son en site complexe, l’optimisation appliquée aux ouvrages et à l’identification de paramètres.
Le PCI créé co-existera au sein du Groupe Acoustique avec une entité chargée des activités opérationnelles territorialisées.

RLT
RLT
Reconstitution de niveau sonore de long terme à partir de mesures de courte durée

Périmètre et champ de compétences

Le PCI a pour but premier de traiter globalement la problématique du bruit et des vibrations engendrés dans l’environnement et les bâtiments par les activités humaines, qu’il s’agisse de transport ou d’industrie. L’environnement inclut les milieux naturels. Le second objectif concerne le traitement de signaux acoustiques à des fins de mesure, de quantification et d’identification (p.e. cinématique des véhicules, biodiversité).

Le bruit sur les lieux de travail sort du champ de compétences du PCI. Les transports aériens pourront être intégrés à terme dans l’activité du PCI. Le PCI s’en tiendra à une approche essentiellement physique du problème du bruit. Il fera appel à des compétences extérieures en matière de perception du phénomène acoustique.

>>> Moyens >>>

Retour