Le Cerema au coeur du débat public

publié le 27 octobre 2015 (modifié le 8 avril 2016)


Le projet A31bis

L’A31, axe autoroutier majeur qui assure la desserte des principales agglomérations du sillon lorrain, connait des phénomènes de congestion importants. En l‘absence d’aménagements nouveaux, les prévisions de trafic à l’horizon 2030, laissent entrevoir une forte dégradation des conditions de circulation sur l’axe. L’objectif principal du projet A31bis est de garantir la fluidité de l’itinéraire reliant Toul à la frontière luxembourgeoise, pour un linéaire total de 115 km.

Le projet autoroutier A31bis se caractérise par différents types d’aménagements, complémentaires les uns par rapport aux autres. Le projet privilégie les élargissements de 2x2 à 2x3 voies de l’A31 existante et propose deux nouveaux tronçons autoroutiers afin de contourner les zones urbaines de Nancy et Thionville.
Suite aux études d’opportunité, le maître d’ouvrage du projet, la Direction Régionale de l’Environnement et de l’Aménagement de Lorraine (Dreal), a saisi la commission nationale de débat public (CNDP). Celle-ci a nommé les membres d’une commission particulière, qui a eu pour rôle d’organiser un débat public afin de présenter le projet aux citoyens. Ce débat a permis au public de se prononcer sur l’opportunité du projet, ses caractéristiques principales et son mode de financement.

Une forte implication du Cerema

Dans le cadre de la préparation du débat et de la rédaction du Dossier du maître d’ouvrage, le Cerema a réalisé l’essentiel des études mises à disposition du public : études de trafic, études environnementales et paysagères, évaluation socio-économique, étude d’accidentologie et bilan carbone.
En cours de débat, le Cerema a assisté la Dreal Lorraine afin que cette dernière puisse répondre au mieux aux questions du public, soit directement lors des réunions publiques, soit en différé par le biais des réponses aux questions écrites posées sur le site internet du débat.
Le Cerema a également produit des fiches techniques thématiques pédagogiques en vue d’éclairer le public sur différents aspects en lien avec le projet dans les domaines des analyses de trafic, des impacts environnementaux ou encore de la conception routière.
En fin de débat, la CNDP a fait le choix de mandater des experts indépendants pour répondre à certaines demandes spécifiques du public, portant sur les aménagements entre Toul et Dieulouard et leurs impacts sur le territoire. Cette expertise s’est déroulée au cours des mois de juillet et d’août, période durant laquelle le Cerema a dû, à la demande des experts, réaliser des études complémentaires concernant notamment les aménagements envisageables sur l’A31 en traverse de Nancy.

La préparation du débat et l’assistance à la Dreal en cours de débat ont mobilisé une équipe d’une trentaine de personnes au sein des différentes direction du Cerema et au cours de chaque réunion publique, quatre à six agents étaient mobilisés pour assister le maître d’ouvrage afin de répondre aux questions les plus techniques.

Les réponses du Cerema

• Finalisation des études préparatoires dans un délai particulièrement court : trois mois entre l’annonce officielle de la tenue du débat à la mi-janvier et le début effectif du débat à la mi-avril,
• Mise à la portée du public des études thématiques pouvant s’avérer complexes (exemple : résultats des calculs économiques réalisés dans le cadre de l’évaluation socio-économique du projet),
• Grande réactivité en cours de débat pour répondre aux différentes sollicitations dans des délais très courts : questions écrites, demandes du maître d’ouvrage en vue d’expliciter au mieux le projet au public, demandes d’études des experts pendant la phase d’expertise complémentaire, sollicitations de la CPDP relatives à la production d’analyses techniques visant à explorer les alternatives proposées par le public,…

Grâce à un investissement personnel important des membres de l’équipe projet du Cerema et à l’établissement d’une relation de confiance avec les représentants de la Dreal pilotant le projet, le Cerema a su répondre aux sollicitations pour que le débat se tienne dans les meilleures conditions.

Les prochaines échéances

Quand ? Quoi ? Qui ?
30 novembre 2015 Compte rendu du débat public Commission particulière du débat public
30 novembre 2015 Bilan du débat public Commission nationale du débat public
29 février 2016 Décision quant aux suites données au projet et aux modalités ultérieures de concertation du public. Maître d’ouvrage


En savoir plus